Il est désormais admis par tous qu’avoir des problèmes psychologiques n’est pas une faiblesse. Au contraire, cela prouve que nous sommes des humains, puisqu’il nous arrive à tous d’éprouver à un moment ou à un autre le besoin de recourir aux services d’un professionnel de l’écoute psychologique. Nous vous proposons de découvrir ci-dessous quatre (4) motifs de consultation psychologique.

Les difficultés personnelles

Les difficultés dites « personnelles » constituent la grande partie des consultations chez un psychologue. Il s’agit en réalité des problèmes liés à notre rapport avec nous-mêmes. En termes d’exemple, nous avons les différents types de phobies, le stress, l’anxiété, les troubles de l’humeur, l’angoisse, l’irritabilité, etc.

Dans la majorité des cas, le psychologue propose au patient des exercices (thérapies comportementales) pour l’aider à mieux gérer sa peur. Il lui prescrit également des antidépresseurs pour faciliter le processus de guérison. Le psychologue renforce par la même occasion la confiance du patient et son estime.

Le passage difficile d’un cycle de vie et la construction identitaire

La transition d’un cycle de vie à un autre et la construction d’une identité font également l’objet de consultation chez le psychologue. Les problèmes sont pour la plupart relatifs à un changement de vie. C’est le cas du passage de l’enfance à l’adolescence, de l’arrivée d’un enfant dans un jeune foyer, de la maternité ou la paternité, du départ en retraite, des handicaps, etc.

La thérapie appliquée à ces difficultés est généralement basée sur l’acceptation du changement, le renforcement de la relation sociale et la découverte des opportunités qu’offre la nouvelle situation.

Les conséquences d’événements douloureux et les traumatismes

La perte d’un être cher, les agressions, l’échec, la perte de son emploi, les violences conjugales sont autant de raisons qui poussent des personnes à se faire soigner par un psychothérapeute.

En réalité, ces différentes situations nécessitent un soutien moral important. Il est donc nécessaire de consulter. Cela aura pour objectif d’aider les patients à mieux faire leur deuil, à mieux vivre avec leurs souvenirs, à surmonter les difficultés quotidiennes et surtout à avancer.

Nul n’est à l’abri d’un événement douloureux. Parler à un spécialiste aide souvent à ne pas tomber dans la dépression ou les phobies de tout genre.

Des difficultés dans ses relations avec les autres

Cette catégorie regroupe à elle seule plus de 60 % des motifs de consultations psychologiques. En effet, il faut reconnaître que nous ne savons pas interagir socialement, et cela a de graves conséquences dans nos relations. Pire, certaines personnes vivent seules et se sentent isolées. La thérapie consistera à socialiser ces personnes en leur trouvant des centres d’intérêt. Il peut s’agir d’une association, d’un groupe de soutien ou toute autre initiative visant la socialisation.

En ce qui concerne les couples, le bilan est encore plus alarmant. Les frustrations s’accumulent petit à petit, causant des problèmes de communication et des divorces. Cela est également valable pour les adolescents qui se cherchent encore une orientation sexuelle. Le psychologue est appelé à gérer toutes ces difficultés. Enfin, le psychologue gère les difficultés liées au besoin de reconnaissance, au désir de vivre différemment, les difficultés d’ordre scolaire, professionnel, etc.

Soulignons toutefois qu’il arrive que nous pensions que les choses vont s’arranger avec le temps. La vérité, c’est qu’il faut toujours consulter un spécialiste. Cela vous fera avancer plus facilement dans la vie, et vous serez heureux. Nous espérons que vous prendrez un rendez-vous auprès de votre psychothérapeute rapidement. Pour vous guider, vous pouvez consulter notre annuaire.